Classification des interventions en Prévention des Risques Psycho-sociaux

Suite notamment aux suicides de salariés de grandes entreprises, et au-delà de la notion de stress, nous parlons depuis quelques années de RISQUES PSYCHO-SOCIAUX.

« Un état de stress survient lorsqu’il y a déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes que lui impose son environnement et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour y faire face » (sic L’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail)

Le terme réfère aux multiples sources de stress (ex : charge de travail, relations, faible reconnaissance, violence, harcèlement, rôles conflictuels ou ambigus, équipement etc…). Ce phénomène n’épargne d’ailleurs plus aucun secteur d’activité. D’où l’importance d’une première démarche de prévention collective qui consiste à réduire les sources de stress dans l’entreprise en agissant directement sur l’organisation, la gestion, les conditions de travail, les relations sociales… La nuisance pouvant atteindre tous les plans : sociaux, psychologiques et même physiques.

risques psycho sociaux - stress au travail

Dans ce cadre, la recherche d’indicateurs quantitatifs et qualitatifs liés au fonctionnement de l’entreprise, à la santé et sécurité au travail, aux relations sociales est importante :

1. Quantitatifs

– l’intensité

– la complexité

– le temps de travail : les délais impartis, la simultanéité avec d’autres tâches

– le manque d’autonomie : le degré de liberté, d’organisation et le développement de compétences.

 

2. Qualitatifs

– les exigences émotionnelles : dues à un contact avec un public, des personnes en souffrances, des situations tendues.

– Les rapports sociaux : la qualité relationnelle entre collègues et avec la hiérarchie (situation de coopération, de soutien, de crainte, …)

– Les conflits de valeur : en adéquation avec celles de l’entreprise

– l’insécurité : au sein de l’entreprise et le cadre de ses fonctions

 

Au niveau de la règlementation, l’employeur a une obligation de moyens et de résultats en matière de santé et sécurité des travailleurs (L4121-1). Il doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

A titre indicatif, le tableau suivant propose un résumé des interventions (liste non exhaustive) que nous pouvons trouver en prévention et gestion des risques psychosociaux :

Les Risques-Psychosociaux
PrimaireSecondaireTertiaire
Eliminer, ou à défaut réduire les facteurs de risques présents dans l’entreprise. Rechercher et identifier des causes en lien avec le travail et son organisationOutiller les salariés, individuellement ou collectivement, pour lutter plus efficacement contre le stress et les différents risques. Agir sur les conséquences pour apprendre à les gérerDiminuer la détresse des personnes déjà en souffrance psychologique au travail et améliorer leur santé.
Exemples : anticipation d’un changement, d’une fusion ; création d’un observatoire de stress ; audit de stress ; définition et suivi d’indicateurs d’alerteExemples : formations en  gestion du stress, des conflits, le risque psychosocial, coaching, relaxation…Exemples : soutien psychologique, cellules de crises, prise en charge médicale, numéro vert…
Se renseigner auprès du CHSCT, des DP, de la médecine du travail, de la Direction Générale, de la DRH, des diverses directions stratégiques et opérationnelles, employés…Le public concerné peut être large : managers de différents niveaux, employés… Selon l’événement, tout public 

Pour plus de détails vous pouvez consulter les sites de l’INRS (Institut National de recherche et de sécurité) www.inrs.fr et de l’ANACT (Agence Nationale pour l’amélioration des conditions de travail) www.anact.fr

Pamela Deschamps pour Psychologika